EAD DROIT - Fonctionnement

L'enseignement à distance repose sur une pédagogie dématérialisée, via une plateforme numérique de travail sur laquelle sont accessibles les ressources pédagogiques et à travers laquelle est mis en place l’encadrement personnalisé par les tuteurs.

 

Les ressources numériques :

  • des cours en ligne, accessibles via la plateforme numérique ;
  • des ressources documentaires (bibliographie, textes de lois, règlementaires, jurisprudence) : pour les matières fondamentales, ces ressources permettent de compléter et d’approfondir le cours ;
  • des guides méthodologiques ;
  • des propositions de devoirs dans les matières fondamentales, assorties de corrigés-types ;
  • des forums de discussion ;
  • un espace d’échanges avec les enseignants.

L’encadrement des étudiants par les enseignants-tuteurs de la Faculté Jean Monnet :

  • Une conférence de rentrée a lieu sur le site de Sceaux de la Faculté Jean Monnet en début d’année afin d’exposer le fonctionnement de l’EAD.
  • Au cours du premier semestre, des séminaires de méthodologie sont organisés dans les matières fondamentales, assurés par les enseignants de la Faculté Jean Monnet responsables de ces matières (2h par an et par matière fondamentale, le samedi matin).
  • Des conseils sont mis en ligne par l’enseignant responsable de chaque matière pour une bonne utilisation des ressources numériques.
  • Dans chaque matière fondamentale, des sujets de devoirs sont mises ligne (3 par matière fondamentale et par semestre), avec un corrigé personnalisé par le tuteur de la matière concernée pour les étudiants ayant rendu une copie, en plus du corrigé-type mis en ligne.
  • Les devoirs rendus par les étudiants seront pris en considération à hauteur de 1 ECTS s’imputant sur les ECTS attribués à la matière concernée. Est ainsi mis en place une forme de contrôle continu à distance.
  • Une relation personnalisée est mise en place avec l’enseignant de chaque matière fondamentale, par le biais de courriels et du forum de discussion. Seront essentiellement en relation avec les étudiants un privatiste, un publiciste, un historien (en L1), et un pénaliste (en L2).

 

Les examens

Comme pour le régime en présentiel, l’année universitaire est composée de deux semestres, chacun sanctionné par des examens, en février et en juin. Une session de rattrapage est organisée en septembre.

Les examens consistent en des épreuves écrites, de 3h dans les matières fondamentales et d’1h30 dans les autres matières.

Les sessions d’examens se déroulent à Sceaux, sur le site de la Faculté Jean Monnet.