LE TRAITEMENT JURIDIQUE DU SEXE

Plus d'informations
Plus d'informations

Le thème retenu pour la troisième journée d’étude de l’Institut d’Études de Droit Public, qui s’est déroulée en novembre 2009 à la Faculté Jean Monnet de l’Université Paris-Sud 11, et dont le présent ouvrage constitue les actes, peut paraître a priori assez inédit, voire éloigné des canons universitaires classiques. Pourtant, que l’on se consacre au genre ou à la sexualité, on ne peut que constater l’omniprésence du droit et de son rôle régulateur dans ce domaine. Cette tribune, qui a réuni une dizaine de jeunes chercheurs d’horizons divers, a ainsi permis d’aborder, tout en adoptant une approche critique, la question de l’adaptation du droit face à des phénomènes sociaux contemporains médiatisés – tels que le mariage homosexuel, l’assistance médicale à la procréation ou la prostitution – ou, à l’inverse, des pratiques plus marginales – comme la nécrophilie ou le sadomasochisme.

Sous la direction de Guillaume Delmas, Sarah-Marie Maffesoli et Sébastien Robbe; 
Avant-propos de Camille Broyelle
Presses Universitaires de Sceaux