Département de la Recherche

 La Faculté Jean Monnet associe des chercheurs en droit, économie, gestion.

Dès 1992, lorsqu'apparurent les premiers contrats quadriennaux avec le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de le Recherche, des "centres" ou "équipes d'accueil" de doctorants furent créés, autour des thématiques des DEA alors existants, et souvent autour d'un Professeur.

Ainsi naquirent, le CEI (droit et économie internationale), le CERDI (droit de l'immatériel), DSR (Droit et Sociétés religieuses, l'ADIS ( économie), l'IEDP (droit public), l'Institut de droit des contrats internes et internationaux, appelé par la suite Institut Charles Dumoulin et aujourd'hui IDEP (éthique et patrimoine) et, quelques années plus tard , le PESOR (sciences de gestion).

Tout en laissant leur place aux recherches individuelles, traditionnelles et fondamentales dans ces disciplines, ces équipes ont permis le développement de riches programmes collectifs et ont aussi très positivement contribué à un solide encadrement des doctorants.
Les résultats sont arrivés.


Dès lors, le Département de la recherche eut - et a toujours - pour mission de jouer les "interfaces" entre les équipes de recherche et les instances de l'Université chargées de la recherche, notamment de représenter la Faculté Jean Monnet au Conseil scientifique (actuellement dénommé la Commission Recherche) de l'Université , ainsi que de transmettre à l'Université les dossiers de demandes de crédits et les réponses aux appels à projets.
De fait, le financement des projets de recherche et leur essor nécessitent le montage de dossiers toujours plus lourds à élaborer.


Le conseil scientifique de la faculté, composé de chercheurs et notamment de chacun des directeurs d'équipe , se doit d'informer les collègues, de préparer ce travail et d'expertiser les demandes de financement, en établissement parfois un classement, selon les priorités que ce même conseil se fixe. Ce conseil a été dirigé par le Professeur François Julien-Laferrière, puis par le Professeur François Jankowiak  et est dirigé par le Professeur Brigitte Basdevant-Gaudemet depuis septembre 2013.
Il travaille en lien constant avec les instances de l'Université Paris-Sud ainsi qu'avec les instances de l'Université Paris-Saclay qui se construisent actuellement.

Dans ces négociations, Jean Monnet fait valoir les spécificités et les besoins de la recherche en sciences humaines et sociales dans un univers où celles-ci doivent se situer par rapport aux "sciences dures".

L'école doctorale ed-263 permet aux doctorants, membres des équipes d'accueil de préparer un doctorat et de suivre une formation.