Fête du Droit

 

ETUDIANTS, LIBÉREZ VOTRE CRÉATIVITÉ MUSICALE !

RAPPEZ, SLAMEZ AVEC LE DROIT !

PARLEZ-NOUS DE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION !

Participez au concours organisé par l’Université Paris-Sud, l’Université Versailles – Saint Quentin, l’Université d’Evry Val d’Essonne

Venez vous produire à Sceaux le 15 mars devant vos camarades et un jury prestigieux :

  • Issam Krimi (compositeur,  Producteur du Mouv’ Live Show)
  • Olivier Cachin (écrivain, journaliste musical)
  • Thomas Blondeau (journaliste, critique musical aux Inrocks)
  • Ainsi que les trois doyens des facultés partenaires

Remportez des lots pour une valeur de 3000€ offerts par la SACEM.

Tentez votre chance pour participer à la finale nationale le 17 mars à Malakoff, dotée d'un prix supplémentaire de 2000 €.

 

Conditions de participation au concours :

 

  • Le candidat principal est un étudiant de toutes disciplines inscrit dans l’une des trois universités partenaires.
  • Le candidat principal peut s’adjoindre une ou deux personnes de son choix participant à la création et/ou à son interprétation.
  • Le candidat réalise et enregistre une création de type rap ou slam, originale dans son instrumentation, son flow et ses paroles, dans le respect des droits des tiers notamment en matière de propriété intellectuelle.
  • Le texte des paroles doit impérativement traiter du thème de la liberté d’expression.
  • La création enregistrée ne peut dépasser une durée de 3 minutes.
  • Le candidat transmet par voie électronique à l’adresse suivante  concours.rap-slam @ u-psud.fr avant dimanche 12 mars minuit :
    • Sa création complète enregistrée sous format MP3 de taille < 7 Go.
    • Le texte des paroles sous format Word ou pdf.
  • Le candidat, s’il est présélectionné, est disponible à partir de 18 heures à Sceaux le mercredi 15 mars pour exécuter en public sa création.
  • Le candidat, s’il est lauréat de la phase locale, est disponible à partir de 17 heures à Malakoff le vendredi 17 mars pour exécuter en public sa création dans le cadre de la finale nationale.
  • Le candidat présélectionné, et a fortiori lauréat, accepte la reproduction et la représentation sans contrepartie de sa création musicale et du texte pour les besoins de communication du concours et en l’absence de toute finalité lucrative.